Un mini cours de français: Paris en juillet

Home » The Hitch-Hiker’s guide to Paris and its language » Un mini cours de français: Paris en juillet

Le mini cours de français Paris en Juillet va s’intéresser à deux évènements qui ont marqué l’histoire de Paris en Juillet. D’abord nous découvrirons l’histoire du tableau de la Méduse puis nous examinerons la journée du 14 juillet 1789

Concernant la grammaire nous allons revoir

  • La conjugaison mais surtout le choix entre les deux temps du passé que vous devez connaitre au niveau B1: Le passé composé et l’imparfait

Choisir entre le passé composé et l’imparfait avec le radeau de la Méduse

Si l’action est une description, si elle a déjà commencé quand une deuxième action arrive, est-ce que vous choisissez le passé composé ou l’imparfait? Observez les verbes du texte ci-dessous et essayez de répondre à cette question. Pour nos amis anglophones, ne cherchez pas à utiliser les temps en anglais:ces deux langues ne fonctionnent pas de la même façon.

Lisez le texte ci dessous et observez la conjugaison des verbes

Si vous allez au Louvre, vous pourrez voir le radeau de la Méduse du peintre Géricault. Ce tableau raconte l'histoire vraie du naufrage d'un bateau. 
Le bateau la Méduse est parti de France pour aller à Saint Louis au Sénégal. Le capitaine du bateau n'avait pas suffisamment d'expérience et il ne savait pas que la Méduse avançait sur un banc de sable que les marins connaissent sous le nom de banc d'Arquin. Le bateau a touché le fond et n'a plus pu continuer parce qu'il était bloqué. Les 400 personnes qui voyageaient sur la Méduse ont dû quitter le bateau mais il y avait plus de personnes que de places dans les petits bateaux de secours. Pour que tout le monde puisse quitter la Méduse, les passagers qui n'avaient pas de place dans les petits bateaux de secours ont construit un radeau et grâce à une corde le radeau pouvait avancer avec les autres bateaux. Malheureusement il y a eu un problème ou quelqu'un a décidé de couper cette corde pour augmenter les chances de survie de ceux qui étaient dans les petits bateaux. Environ 150 personnes étaient sur le radeau à ce moment-là. Même s'il y avait un peu de nourriture et de vin, en deux jours il ne restait plus rien. Pendant 15 jours aucun bateau n'est passé à côté du radeau. Pour que tout le monde ne meure pas de faim, quelqu'un a suggéré de manger le corps des personnes qui étaient déjà mortes. Certains ont accepté mais beaucoup ont refusé de le faire. Le 17 juillet quand les marins de l'Argus ont vu le radeau et qu'ils sont venus porter secours aux naufragés il n'y avait plus que 15 personnes en vie.

Répondez aux questions ci-dessous pour vérifier votre compréhension écrite du texte sur la Méduse

Illustration des causes du naufrage de la Méduse. Aide à la compréhension écrite

Comment choisir entre le passé composé ou imparfait?

en_USEN